Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


2 La vengeance de sire Oda ✒️✒️✒️Blood Ninja de Nick Lade

Publié par Plume vive sur 29 Mai 2016, 11:43am

Catégories : #Série, #Fantastique, #Love

# Japon médiévale # Vampire # Quête # moines Bouddhistes #amour # Aventure # Fantastique
2 La vengeance de sire Oda ✒️✒️✒️Blood Ninja de Nick Lade
  • 424 pages

  • Gallimard jeunesse

Dans la lignée du précédent

Contrairement au deuxième tome d'"Idhun" (une autre série fantastique que j'ai débuté à peu près en même temps)

et que j'ai mis beaucoup de temps à commencer. Celui ci à peine trouvé, à peine lu.



Ce n'est pas l'infime différence de taille qui me l'a fait démarrer aussi promptement mais le style d'écriture de l'auteur, beaucoup plus rapide.



En temps que deuxième tome, c'est souvent celui des déceptions parce qu'on connaît déjà l'histoire. Ou au contraire, celui où l'on s'attache encore plus aux personnages.



Ici, je dirais que ce tome était dans la lignée du précédent ni vraiment meilleur ni moins bon.

Nous retrouvons Taro qui s'est réfugié dans les montagnes, après avoir tué un saint des saints: sire Oda, retrouvé Hana et perdu "à jamais" Shusaku !!! Alors qu'il croit sa mère morte, celui ci reçoit une lettre venant de sa part, lui indiquant qu'elle se trouve sur le mont Hiel. Conscient qu'il s'agit peut être d'un piège mais incapable de s'en empêcher. Il part avec son ami de toujours Hiro et l'élue de son coeur Hana, à sa recherche. Mais rien ne se déroulera comme prévu. Entre vengeances et batailles sanglantes, il ne faudra jamais oublier d'écouter les vieilles histoires que l'on raconte au coin du feu car celles ci peuvent parfois vous sauver la vie...

Déjà, je tiens à préciser que je déconseille ce livre aux personnes sensibles. Donc si vous n'êtes pas très à l'aise avec les romans où il y a du sang, des batailles et des trucs pas très ragoûtants. Reposez ce livre ! (même si c'est dommage pour vous)

Pour ce qui est de l'histoire, je vais commencer par le gros point noir: l'auteur ne sait pas laisser les mors tranquilles !!!! Il a ressuscité un paquet de personnages, ce que je déteste profondément. Quand on est mort, on est mort, on ne revit pas 30 ou 40 pages plus loin. Cela enlève toute la crédibilité au roman!!! Et franchement si avec Hana il y avait une certaine logique avec Kenji Kira ce n'est vraiment pas possible.

Concernant maintenant la quête de l'héros principal, elle est très rythmée avec peu de temps morts, beaucoup de batailles, de combats, et (tant) de morts (petit jeu de mot)... Bref pas beaucoup de pauses dans ce roman, mais cela ne m'a pas vraiment gêné, car l'écrivain prend quand même le temps de nous expliquer les raisons qui poussent les personnages à agir.

Le seul moment où j'aurais aimé connaître plus les sentiments de Taro c'est après la mort de sa mère. Taro était un peu froid, je ne ressentais pas ses émotions et cela m'a un peu dérangé. En dehors de cela les personnages principaux, en particulier Shasuku que j'apprécie énormément pour son côté vieux sage et guerrier intransigeant. Ou bien Taro sont assez intéressants. Par contre Hiro m'a déçu, on le perd de vue au fil des pages, il est très peu présent et toujours pour des actions de second plan, il ne lui arrive rien en dehors de ses brèves apparitions toujours accompagné de Taro.

J'aurais aimé le découvrir davantage que ce soit ses centres d'intérêt, ses pensés, il est toujours d'accord avec Taro et ressemble un peu à petit chien qu'on emmènerais partout.



Quant à Hana c'est un peu embêtant, étant KO une bonne 50 de pages, elle est certes quand même plus présente physiquement que dans le premier tome mais elle ne fait rien qu'on remarque à part son "sacrifice".



Finalement on reste axé sur Taro et juste sur lui. Quel dommage.

Par contre son père est assez particulier car il est retors et très manipulateur ( cela m'a fait penser à Death Note un manga de Tsugumi Ōba et dessiné par Takeshi Obata que je vous conseille énormément et qui existe aussi en film et en série ).

Quant à la partie " morale" de l'histoire, elle m'a plu, j'avais l'impression de voyager dans le Japon médiéval, à travers les traditions expliquées ou les vieilles histoires comme avec la harpe. Ainsi que l'autre partie, elle aussi morale, quand les protagonistes tel que Taro comprennent des choses, apprennent de leur erreur. Quelques leçons de vies comme avec la culpabilité.

À suivre ! Avec un espoir celui d'un troisième sans personnage ressuscité.

En conclusion :

Un tome, assez long mais qui se lit rapidement, dans la lignée du précédant mais qui a commis l'erreur de ressusciter trop de personnages. Un bon tome qui se repose sur un seul héros, malheureusement ne nous laissant pas l'occasion de découvrir les autres protagonistes , ce qui est un peu dommage. Une petite romance à découvrir entre Hana et Taro pas suffisamment intéressante pour que j'en parle plus.

Commenter cet article

Archives

Articles récents