Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


11 Novembre

Publié par Plume vive sur 11 Novembre 2015, 20:28pm

Catégories : #Mes écrits & Autre, #Historique Frisson Policier

"La bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l'infini" Ernest Renan

En ce 11 novembre, jour de commémoration de la première guerre mondiale. J'ai décidé d'écrire un article qui aborderait tous les films/livres que j'ai lu/vu sur le sujet.

Je vais donc commencer par "La marraine de guerre", puis je vais embrayer sur "Un cheval de guerre", continuer sur "L'or et la boue" et enfin le meilleur pour la fin "Joyeux Noël", je vais aussi donner le lien vers une série portant sur le même sujet.

11 Novembre

La marraine de guerre de Catherine Cuenca

L'histoire:

« Chère Marie-Pierre, Hier, mon bataillon est monté à l'assaut. Quelle misère de voir les camarades tomber à la renverse dans le boyau, touchés avant même d'avoir eu le temps d'armer leur fusil ! Il faut sauver sa peau, du moins le plus longtemps possible. Votre pauvre poilu qui vous embrasse très fort, Étienne. »

Mon avis:

Ce livre était au départ, une lecture obligée (professeur de Français). Or, il m'a fort plus. On rentre dans cette période, découvrant la réalité au quotidien mais aussi le gouffre des mentalités entre le front et l'arrière.

Je ne savais pas ce qu'étaient des marraines de guerre mais en lisant j'ai vite compris l'intérêt de ces femmes qui à leur manière ont aidé les poilus.

Je me suis mis à place de ces hommes sans famille, sans personne qui demandent des nouvelles, et qui chaque jour risquent leur vie pour leur patrie...

Ps : un petit clin d'oeil à la fin

11 Novembre

L'histoire:

De la magnifique campagne anglaise aux contrées d’une Europe plongée en pleine Première Guerre Mondiale, "Cheval de guerre" raconte l’amitié exceptionnelle qui unit un jeune homme, Albert, et le cheval qu’il a dressé, Joey. Séparés aux premières heures du conflit, l’histoire suit l’extraordinaire périple du cheval alors que de son côté Albert va tout faire pour le retrouver. Joey, animal hors du commun, va changer la vie de tous ceux dont il croisera la route : soldats de la cavalerie britannique, combattants allemands, et même un fermier français et sa petite-fille…

Mon avis:

Un film plutôt pas mal aux belles images. Le scénario est sympathique. On voyage dans les deux camps pour montrer la dure réalité ( une des scènes avec le cheval coincé dans les barbelés est très très dur).

Pourtant il manque quelque chose... De l'émotion... Ce film est creux. Plein de bonnes intentions mais vide de sentiments. On reste spectateur de ce film, on ne rentre malheureusement pas dedans.

Un bon film mais rien de plus...

11 Novembre

L'or et la boue de Christophe Lambert

L'histoire:

Sujet : Ce roman est dédié à tous ceux qui ont participé à la guerre de 14-18. L'auteur nous plonge dans l'enfer des tranchées de Verdun en décembre 1914, à travers l'histoire de deux jeunes hommes dont l'amitié va naître et se fortifier dans les épreuves que seule la guerre peut faire traverser. L'Or, car il y a la recherche d'un trésor, butin d'un casse fait par un truand célèbre, dont le lieu se situe dans les lignes ennemies , et la Boue qui est présente en permanence dans tout les moments de la vie et qui rend cette guerre si pénible.

Mon avis:

Ce livre ne m'a pas passionné. L'histoire parle peu de la guerre mais plus de la recherche d'un trésor. La fin en elle même est pas mal mais ça reste un livre lu par obligation et non par envie.

Je regrette qu'il n'est pas parlé plus du contexte.

11 Novembre

L'histoire:

Lorsque la guerre surgit au creux de l'été 1914, elle surprend et emporte dans son tourbillon des millions d'hommes. Nikolaus Sprink, prodigieux ténor à l'opéra de Berlin, va devoir renoncer à sa belle carrière et surtout à celle qu'il aime : Anna Sörensen, soprane et partenaire de chant.
Le prêtre anglican Palmer s'est porté volontaire pour suivre Jonathan, son jeune aide à l'église. Ils quittent leur Ecosse, l'un comme soldat, l'autre comme brancardier.
Le lieutenant Audebert a dû laisser sa femme enceinte et alitée pour aller combattre l'ennemi. Mais depuis, les Allemands occupent la petite ville du Nord où la jeune épouse a probablement accouché à présent.
Et puis arrive Noël, avec sa neige et son cortège de cadeaux des familles et des Etats majors. Mais la surprise ne viendra pas des colis généreux qui jonchent les tranchées françaises, écossaises et allemandes...

Mon avis:

Ce film m'a fait quelque chose. Et j'ai pleuré pour ces hommes qui un jour on fraternisait ensemble et le lendemain se sont entre-tués. C'est tellement ABSURDE!!! Je me mettais à leur place...

La barbarie humaine sans équivoque.

Ce film est porté par de très bons acteurs, un scénario bien ciselé, des dialogues passionnants et des personnages hauts en couleurs. je le conseillerai donc largement. Bien plus que l'autre...

Regardez le et préparez vos mouchoirs...

Commenter cet article

Archives

Articles récents