Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Blood Family ✒️✒️✒️ de Anne Fine

Publié par Plume vive sur 28 Avril 2016, 16:32pm

Catégories : #Contemporain, #Emotions

Blood Family ✒️✒️✒️ de Anne Fine
Etrange coïncidence...

Si j'ai pris ce livre, c'est parce que j'ai vu, il y a peu de temps sur les conseils d'une amie, le film "Room" ...

Et quelques jours plus tard, au détour d'un rayonnage de bibliothèque, je suis tombée sur ce roman...

Les deux histoires se ressemblent étrangement, et j'irai même plus loin en disant que "Blood Family" est une sorte de suite à "Room". Certes il existe de nombreuses différences surtout le comportement de la mère. Mais dans le fond, ils ont de nombreux points communs: le thème, le jeune garçon, les gens autour...

D'ailleurs si vous avez aimé l'un des deux, je vous conseille l'autre.

Je ne vais pas vous faire un livre VS film, parce qu'ils ne sont pas inspirés directement l'un de l'autre.

Durant les 7 premières années de sa vie Edward a vécu enfermé dans un appartement avec sa mère sous l'emprise d'un homme alcoolique et violant qui la bat continuellement.

Lorsque grâce à une voisine, il est délivré de son bourreau, il peut enfin découvrir le monde.

Mais est il libre pour de bon?

Recueilli par les services sociaux, il est ballotté de famille d'accueil en famille d'adoption.

Edward tente alors de se reconstruire. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire, surtout quand on est le fils de "la bête"...

Chaque chapitre de ce livre est comme des chapitres de la vie d'Eddie.

  • Dans le premier, nous le suivons qui découvre le monde, les coutumes, les habitudes et qui essaye de s'adapter grâce au conseil de Monsieur Perkins. Et même s'il parfois il se loupe, il n'abandonne jamais.
  • Dans le deuxième, on a l'impression que c'est réussi pour lui, qu'il a gagné... On crie victoire! Trop tôt...
  • C'est à partir du troisième, que nous comprenons que rien n'est jamais certain et que chaque jour est une bataille à mener...

Ce livre a su me toucher, certes je n'ai pas pleuré, ni même vraiment eu les larmes aux yeux mais j'ai été bouleversée. On s'attache à Eddie, on le voit grandir et on a envie qu'il s'en sorte.
Contrairement à d'autres livres, ici nous ne tombons pas dans le mélodrame.
Les gens autour de lui sont sympa et font de leur mieux.
Mais ils ne peuvent rien faire, pour certaines blessures qui sont à l'âme.

 

Car oui Eddie, porte en lui une brisure, une faille, qui malheureusement ne se refermera jamais.

Il a peur de ressembler à Harris son père...

Au final c'est un peu ça toute l'histoire de ce livre, Edward qui a peur et qui essayant de tout faire pour ne pas être pareil que "la bête", se rapproche inexorablement de lui.

On est axé sur le personnage principal, on est lui !!! On le suit et parfois à travers le livre, on aimerait tellement lui dire : NON ne fais pas ça. Arrête de boire. Arrête de tout détruire autour de toi !!!

Pour ce qui est des autres personnages, celle qui m'a le plus marquée c'est sa mère, dès la première scène tout est dit sur elle. C'est une poupée. Ce n'est plus qu'une poupée... Et ça fait mal de voir à quoi elle en est réduite...

Pourtant dans ce livre, on parle jamais de l'avant très clairement, aucune scène violante physiquement n'est expliqué. C'est les tourments psychologique qui suivent qui sont présentés. On ne peut pas dire que ce livre est dure à cause du sang, de bagarres ou autres. Pour autant, je ne le conseillerais pas aux moins de 13/14 ans.

Pour en revenir aux autres personnages, les parents adoptifs sont très bien dépeints. Ils ne sont pas incroyables, et ce ne sont pas des super héros mais ils font de leur mieux avec chacun ces faiblesses.

Alice est aussi un personnage assez intéressant de par sa personnalité mais aussi ses réactions très humaines. Dommage qu'elle ne soit pas plus présente.

De plus, l'histoire est racontée sous la forme d'intrusions dans les pensées, que ce soit de celle du personnage principale ( en général) mais aussi de personnages plus secondaires voir même très peu présents. Cela donne un panel de points de vue très intéressants.

Ce qui m'arrive à une autre raison pour laquelle, j'ai bien aimé ce livre, l'écriture est très belle et tout en douceur...

Cette histoire pose aussi une légère question sur la justice actuelle. Est elle juste pour les victimes?

En conclusion:

Finalement on est vraiment dans sa vie, c'est une plongé dans son univers avec ce cher monsieur Perkins ces jolis histoires... On est toujours avec lui même si on est pas toujours dans ses pensées ce qui nous permet de voir certaines scènes avec d'autres axes.

Ce livre est surtout une histoire de reconstruction...

Et pose de nombreuses questions et une en particulier : où s'arrête les liens du sang?

Si vous avez aimé, je vous conseille: "Ma mère à l'ouest" de Eva Kavian.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernieshoot 28/04/2016 19:12

ce sont des questions complexes, une lecture qui donne à réfléchir

Plume vive 28/04/2016 21:42

Tout comme ma toute dernière lecture "Embardée" de Christophe Léon

Archives

Articles récents