Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Dans le désordre ✒️✒️✒️ de Marion Brunet

Publié par Plume vive sur 15 Mai 2016, 15:15pm

Catégories : #Contemporain, #Emotions, #Love

Tu donnes une nature aux choses en le nommant

p51

Dans le désordre ✒️✒️✒️ de Marion Brunet
  • Sarbacane

  • 251 pages

  • Aucun livre lu de cette auteure

Une claque d'actualité:

Ce roman assez récent m'a fait un effet assez particulier. Déjà un bouquin qui parle des grèves, de manif étudiantes, est en ce moment brûlant d'actualité.



J'aime avoir, et plus précisément construire mon avis, grâces à des multitudes de points de vues différents (qu'importe le sujet). Et c'est pour cela que j'ai décidé de prendre ce livre:

Ils sont sept, de milieux différents. 7 qui se rencontrent dans une manif, la première pour certains, qui se révoltent ou s'apprêtent à se rebeller, dans le désordre, refusant la vie qu'on leur impose. Ils décident alors de vivre ensemble, en squat, en meute, en équipe et de mener LEUR révolution !



Au coeur de la meute, il y a Jeanne et Basile qui découvrent l'amour celui qui brûle et qui transporte.

Au début du roman était inscrit une play-list que je vous conseille. Je n'ai pas écouté toutes les musiques car c'est assez énervant de devoir arrêter sa lecture pour changer de son mais celles, que j'ai entendu, m'ont plu et ont donné une certaine ambiance à ma lecture .

En lisant ce résumé, on pourrait croire que l'histoire d'amour entre Jeanne et Basile est le centre de ce roman, mais ce n'est absolument pas le cas !



Pour autant leur histoire assez passionnée est mignonne et intéressante. En effet les deux personnages qui la compose sont vraiment à part et différents, mais se complètent. Comme on dit, les opposés s'attirent.



Basile le rêveur, l'idéaliste, qui ne se pose pas, doux et adorable. Et Jeanne, avec son sacré caractère, ses colères... Je trouve que c'est un joli couple.



Lorsque Jeanne s'est coupé les cheveux, j'avais une idée mentale d'elle assez précise, et j'ai trouvé le moment émouvant.

En fait, eux font le pari de vivre hors de la société. Moi, je préféré vivre dedans , mais à ma façon, quitte à foutre le bordel

p94

Ce que j'ai apprécié dans ce roman, est le choix du sujet. Parfois, je n'étais pas d'accord avec ce que faisait les différents personnages. Mais ce qui est très prenant, c'est que l'auteure prenait le temps d'expliquer les raisons de leur avis par exemple avec le squat.



Ou avec les manifs,ou même le sujet principal du roman: leur envie de vivre différamment...



J'ai aussi aimé, toutes les petites références qu'elles soient culturelles ou actuelles comme "Notre dame des landes"... Car les questions, qu'ils se posaient, étaient intemporelles. Certains thèmes manquaient un peu, mais c'est juste le commentaire d'une lectrice qui aurait aimée aller encore plus loin.



Cependant je me sentais vraiment au coeur de leur combat.

Jeanne se tait. Parfois, elle se sent comme une éponge. Une oreille géante. Ca coule en elle la vie des autres.

p 85

Ceci est aussi du aux personnages, que j'ai plutôt apprécié. Dommage que tous ne soient pas assez approfondis. Je trouve que pour la taille du roman, il y en avait trop, rendant certains transparents. Je préfére peu de personnages bien expliqués que beaucoup pas assez.



Jeanne Alison Basile Tonio Jules Lucie Marc sont les septs personnages principaux, mais les seuls que l'on a assez découvert sont Jeanne, Basile et Tonio.



Je ne me suis malheureusement pas attachée aux autres.

Les deux moments les plus captivants de ce roman sont: le jour de Noël et le Contre sommet.



Pourquoi le jour de Noël? Parce que chaque personnage était personnellement mis dans une situation différente, souvent en rupture avec ceux qui les entouraient. Sans que cela semble exagéré ou même que cela sonne faux. Chacun partait "rempli de bons sentiments" mais tous ne pouvait s'empêcher de quitter leur famille à un moment. On voyait un énorme écart entre les points de vues des protagonistes et les autres, sans que ces autres justement partent dans la caricature.

Le deuxième moment, le plus fort d'après moi est le Contre Sommet, déjà parce que j'avais l'impression d'y être, grâce à une atmosphère très bien décrites.



Et puis surtout je ne m'attendais pas à cette fin !!! Quel choc ! Ce n'est vraiment surprenant venant d'un livre dans ce style là, qui est écrit pour interpeller mais là c'est dur quand même. Je n'en dirais pas plus mais âme sensible sortez vos mouchoirs. Cependant je n'ai pas trouvé cette fin nieunieu, car ce n'était pas le but de ce roman. J'avais plus l'impression que l'auteure a tenté de nous montrer son point de vue, de présenter une autre manière de vivre... En nous laissant la liberté de penser ce qu'on veut.

Dernière petite chose qui m'a plutôt fait rire et qui laisse à réfléchir est la scène entre Jeanne et la fille qui lui demande une cigarette. Je n'en dirais pas plus, pour vous laissez vous faire votre propre avis.

En conclusion:



Un livre tout en finesse qui se veut comme une claque pour les lecteurs dans tous les sens du terme, que ça soit du côté plus littéraire ou bien actuelle. L'auteure nous a livré son avis sans chercher à nous l'imposer.

Si vous avez aimé, je vous conseille: "Réseau(x)" ( le lien en dessous est pour le tome deux)

# Réflexion # Contemporain # Niveau lycée # Mouchoir # Question d'actualité # Relation amoureuse # groupe # Nouvelle manière de vivre

Commenter cet article

Archives

Articles récents