Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Jan ✒️✒️✒️de Claudine Desmarteau

Publié par Plume vive sur 1 Août 2016, 13:54pm

Catégories : #Contemporain

Jan ✒️✒️✒️de Claudine Desmarteau
  • 250 pages

  • Edition Thierry Magnier

  • Aucun autre livre lu de cette auteur

Ma première impression:

Ce n'est pas évident au vu du résumé, de savoir précisément de quoi parle ce texte en dehors de la vie de Jan, de l'alcool et son père (sujet un peu sous entendu). 
Je l'ai pris parce que le style d'écriture me semblait fluide et  je me suis dit: pourquoi pas, essayons. Laissons une chance à ce roman.

L'histoire:

Jan n'est pas le genre de personne à qui il faut chercher des noises, dès le départ elle a été comme ça avec ses petits poings fermés à la naissance. C'est son père qui lui a raconté, il est fier d'avoir une fille qui n'est pas une gonzesse. Enfin, c'est ce qu'il dit, après elle n'est jamais vraiment sûre de ce qu'il est capable d'inventer quand il n'a pas les souvenirs clairs, surtout qu'il a sans doute fêté sa venue au monde avant qu'elle arrive ...

Tout en racontant ses problèmes qui arrive à un rythme frénétique (et tous ensemble comme d'habitude), Jan grâce à quelques jeux de mots désarmants nous fait tomber sous son charme et nous emporte dans le tourbillon de sa vie...

 

Mon avis:

Ne mentons pas, ce roman n'a pas été un coup de coeur. Pourtant il est vraiment pas mal, l'histoire qu'il raconte est simple et complexe à la fois, ça parle de la vie de ses hauts et ses bas, et de toutes ces "emmerdes" qui arrivent toujours en même temps.
Au départ, quand on rencontre Jan, tout va bien dans sa vie, enfin du moins c'est pareil que d'habitude, l'auteur prend son temps pour nous installer dans son quotidien, sa routine, elle en profite au passage pour nous présenter divers personnages: Jan, tout d'abord, pas méchante, juste une fille qui ne se laisse pas faire et qui a des sacrès remarques parfois, je me suis sentie très proche d'elle d'ailleurs; son père, un alcoolique pas méchant non plus mais qui les fait souffrir, elle, sa mère et son petit frère parce qu'il boit; son petit frère qui l'adore; et sa mère, un personnage un peu invisible, en dehors de ses deux actions principales, elle sert surtout d'élément déclencheur.  Elle qui en a ras le bol, et qui décide de demander le divorce, son père lui va aux alcooliques anonymes, donnant ainsi quelques espoirs à la famille et aux lecteurs...

Le fond de trame de ce roman est l'addiction à l'alcool, non pas l'action en elle même, mais les conséquences que cela entraîne sur les relations entre les divers protagonistes. 

A travers, les pensées de Jan, sa vision du monde beaucoup de choses sont décriés: la mécanisation, le déshumanise de l'assistante sociale, l'incompréhension de certains qui ne cherchent pas à voir plus loin que leur bout de leur nez, et qui reste sur leur idée reçue. 

Pour ce qui est de la fin, je la précise tout de suite, elle est ouverte ( la deuxième chose que je déteste le plus après les auteurs qui ressuscitent leur personnages...).
D'un autre côté, ce n'est pas vraiment la fin le plus important dans ce roman, du coup ce n'est pas super grave... Mais bon, voilà si vous n'aimez pas les fins comme celle là, ne lisait pas l'épilogue! (ça ne résoudra pas tout, mais vous aurez une sorte de fin)

En conclusion

Un roman qui a travers les yeux de son personnage principal dénonce d'une façon assez désarmente certains travers de la société... 

Si vous avez aimé, je vous conseille : "'s'enfuir" dont je vais bientôt vous parler...

Commenter cet article

Archives

Articles récents