Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


The cruelty ✒️✒️de Scott Bergstrom

Publié par Plume vive sur 6 Avril 2017, 19:23pm

Catégories : #Historique Frisson Policier

Des ingrédients intéressants mais classiques

  • 424 pages
  • Hachette Romans
  • Aucun autre livre lu de cet auteur

A vrai dire le résumé ne brillait pas par son originalité, et me faisait clairement pensé à d'autres livres, dans le style de William Clark.

Gwendoline Bloom, 17 ans, est une adolescente  assez particulière. Elle ne rentre pas vraiment dans le moule des lycéens lambdas. Pour commencer, sa mère a été assassinée sous ses yeux, lorsqu'elle avait 7 ans. Et depuis, elle suit son père diplomate autour du monde.
Mais celui ci, disparaît un beau jour mystérieusement. Gwendoline refuse de croire à la théorie de la désertion. Elle se met alors à sa recherche, seule. C'est le début d'une longue traque qui la changera à jamais ! Pour le meilleur et pour le pire...

Il est vrai que ce roman réunit des éléments somme toute très classiques. A commencer par le choix du début, l'anniversaire de la mort de sa mère. Comme on peux le présager c'est pour Gwendoline une journée difficile. En plus de cela, elle est le souffre douleur de sa classe. C'est le portrait classique et sans aucune originalité d'une jeune fille mal dans sa peau. Vient ensuite la rencontre avec un jeune garçon, un geek. Waouh là encore on ne peux que remarquer le manque d'innovation.

Pour l'instant, il est vrai que j'en fais une critique assez peu flatteuse. Cependant si je l'ai terminée et au vu du titre, c'est qu'il n'y a pas que du négatif dedans.
Je m'explique, c'est vrai que le contexte ainsi que le début du roman n'ont rien d'exceptionnellement nouveau. A vrai dire, le roman est prévisible de bout en bout.

Mais ce roman a d'autres côtés positifs, parmi eux le style d'écriture extrêmement fluide ! Un vrai régal. Ainsi que son personnage principale, qui si elle m'a clairement énervée à certains moments, surtout au départ, a su peu à peu me convaincre. A travers sa métamorphose. Pour le meilleur et surtout pour le pire. On la sent changer à chacune de ses actions. La jeune adolescente se transforme peu à peu en une jeune femme "cruelle"...

Un autre point positif, c'est les villes traversées et leur description  Prague, Paris, Budapest. Je m'imaginais tous ces lieux à travers les remarques de l'auteur.
En outre, les sujets annexes qu'évoquent l'auteur sont aussi très bien traités, en particulier le trafic d'êtres humains. C'est présenté d'une manière assez crue mais très réelle...

En soi, le roman ne se démarque pas par sa singularité, mais tous les ingrédients sont là pour permettre une agréable lecture !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents