Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Bilan du mois de Mai 2017

Publié par Plume vive sur 1 Juin 2017, 20:34pm

Catégories : #Bilan de mois

Bilan du mois de Mai 2017
Bilan du mois de Mai 2017
Bilan du mois de Mai 2017
Bilan du mois de Mai 2017

Comme chaque mois, un petit topo sur mes lectures ! Un mois assez creux sans aucun coup de coeur particulier !

En première position: Inséparables de Sarah Crossan

Grace et Tippi sont deux soeurs siamoises qui entrent pour la première fois au lycée. Elles se soutiennent face aux regards des autres. Mais lorsque l'amour s'en mêle, c'est tout le monde de Grace qui vacille.

A chaque fois que l'on imagine, que les auteurs ont évoqués toutes les maladies, problèmes en tout genre des individus possibles et inimaginables, que l'on pense qu'il est impossible de nous surprendre, on est étonné ! Cette fois ci, ce roman évoque un thème peu présent dans la littérature. En ce qui me concerne je n'en avais lu aucun : les siamois.

En deuxième position, quasiment sur un pied d'égalité avec le premier et le troisième :
L'étranger d'Albert Camus

L'étranger d'Albert Camus raconte l'histoire d'un narrateur assez singulier : Meursault qui se rend à l'enterrement de sa mère, placée dans un asile, suite à un télégramme qu'il a reçu lui annonçant la nouvelle.

J'avais du lire cet incipit en cours de français. C'est à cause de cette toute première phrase si particulière que l'envie de continuer ce roman est née.Pourtant, si vous suivez ce blog, vous savez que je ne bouquine pas facilement des classiques, cependant depuis quelques temps, j'ai cette volonté d'en tester davantage.

En troisième place:

Dans la tête de Shéhérazade de Stéphanie Janicot

A quinze ans Shéhérazade croyait être une jeune Française comme les autres. Jusqu'à sa rentrée en seconde dans un lycée prestigieux et privé, en temps que boursière. Cette année là, sa vie, ses certitudes vont être bouleversées. Elle va découvrir la différence, l'amitié, le secret, le drame... Tout cela, elle va l'enfouir au plus profond d'elle même. Il lui faudra comme la Shéhérazade des contes en dérouler les épreuves, les effrois et les joies pour rompre avec ce sentiment d'inaccompli et d'imposture qui longtemps la hantera.

Malgré le fait que ce roman se trouve dans le rayon adulte de ma bibliothèque, le personnage principal était une jeune femme qui revenait sur son adolescence ! La raison pour laquelle j'ai pris ce roman ? Sûrement.

Et en dernière place, un recueil de nouvelles, Je suis la reine d'Anna Starobinets

Maxim,7 ans, vit avec sa sœur jumelle et leur mère à Moscou. Bientôt des transformations déconcertantes s’opèrent chez lui. En lisant le journal intime tenu par le petit garçon, on le voit devenir peu à peu la proie d’un hôte terrifiant, qui cherche à lui faire commettre l’innommable…

Les autres récits du recueil font évoluer des personnages poignants dans une Russie contemporaine inquiétante. Ici, un employé de bureau développe des sentiments troubles pour une denrée moisissant au fond de son réfrigérateur. Là, un dresseur de chiens se réveille dans un train à côté d’une femme qu’il n’a jamais vue mais dit être son épouse, et qu’il devra apprendre à aimer.

 

Cette fois ci, nous voici dans un recueil de 6 nouvelles d'horreur. AH AH. Rire sardonique qui vous a fait sans l'ombre d'un doute sursauté sur votre chaise. Mais bref, passons cette petite aparté, pour évoquer le sujet du jour de cette chronique donc "Je suis la reine". Ce n'est pas le premier recueil d'horreur que je lis. Mais c'est celui que j'ai trouvé le plus réussi.

Bonne lecture !

Commenter cet article

L'antre littéraire de Marine 01/06/2017 23:12

Inséparables m'a l'air très beau, très poignant! Je n'en entends que du bien!
J'espère un bon mois de juin pour toi niveau lectures! ^^

Plume vive 02/06/2017 17:54

Oui je te le conseille !
Pour toi aussi un bon mois livresque !

Archives

Articles récents