Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Il suffirait d'un signe ✒️✒️✒️✒️de Tiffany Schmidt

Publié par Plume vive sur 4 Juin 2016, 10:55am

Catégories : #Contemporain, #Emotions, #Love

J'aurais voulu mettre en bouteille la sensation que me procurer ce moment et l'étiqueter: la vie

p 398

Il suffirait d'un signe ✒️✒️✒️✒️de Tiffany Schmidt
  • 420 pages

  • Bayard Jeunesse

  • Aucun autre livre lu de cet auteur

Un rayon de soleil

Première impression: 

Ce roman avait outre une très jolie couverture aux teintes pastels, un titre très accrocheur "iI suffirait d'un signe" qui me faisait penser à une chanson de Jean Jacques Goldman (à cause du titre).

Le résumé semblait lui aussi très passionnant. C'est pour cela que j'ai pris sans hésiter ce roman qui se trouvait dans le rayon nouveauté.

L'histoire:

Au lieu de passer l'été à la plage avec ses amis pom-pom girls et son magnifique petit copain footballeur Ryan, Mia se retrouve à l'hôpital à livrer un combat contre la leucémie. N'osant pas leur annoncer la terrible nouvelle, de peur de leur réaction, elle se retrouve à batailler seule. Enfin pas tout à fait... Giver est là, lui ! Mia se sent perdue, elle a besoin d'un signe...

Mon avis: 

Encore un livre sur le cancer, qui surfe sur cette vague, pensais-je en lisant le résumé. J'en ai lu ou vu un tas de roman/films sur ce sujet que ce soit le très célèbre "Nos étoiles contraires" de John Green, ou encore le film "Ma vie est la tienne" ou bien "A la vie A la mort" de Célia Bryce ainsi que "Ma mère le crabe et moi" et "Premier chagrin"

On ne peux donc pas dire que ce soit ce qui manque en terme de lecture ou de film. Je me demandais ce que ce roman allait apporter de nouveau.

J'avais peur qu'il ne soit qu'une copie de "Nos étoiles contraires" avec exactement le même schéma narratif. Mais finalement cela n'a pas été pas le cas et j'ai été surprise en bien !!!

C'est vrai que l'héroïne a une leucémie, mais comment dire ici on ne parle vraiment de son cancer en lui même, mais c'est plutôt l'impact de celui ci sur les relations humaines qui est traité !

Car finalement Mia ne met pas toute son énergie à se battre contre sa maladie, mais plutôt à tenter de la cacher aux autres. Nous évoluons donc dans un contexte très simple: une lycéenne populaire avec ses amies pom-pom girl (pour faire dans le cliché) qui vit une formidable histoire avec le beau footballeur (encore un cliché), et qui aime en secret son voisin et ami d'enfance... Ca c'est le contexte, on ne peux pas dire qu'il soit très original. Mais ce qui rend ce livre aussi unique ce n'est pas le sujet, ni même l'environnement, mais la façon dont il en parle.

Ce livre pose de nombreuses questions: sur le comportement des gens qui côtoient les malades, la façon dont ils réagissent, et comment leur dire. Mia est constamment confrontée à ce dilemme leur dire ou ne pas leur dire ?!

Et si oui, le dire à qui? J'avais peur que la révélation soit le paroxysme de cette histoire mais ce n'a absolument pas été le cas, de multiples vérités apparaissent au fil des pages à leur rythme... Et ça c'est vraiment pas mal, car on se sent vraiment proche du personnage que l'on comprend. Tout comme ses sauts d'humeur.

Ce que j'ai apprécié aussi, c'est la façon qu'à Mia de voir des signes partout. Et à vrai dire, parfois je la comprenais car tout le monde se fait des petits deals avec soi même dans le but de savoir s'il faut faire tel ou tel chose (en tout cas moi oui).

Parlons maintenant de l'histoire d'amour, car comme dans n'importe quel roman pour adolescent il y a forcément une histoire d'amour. Qu'est ce que je dirais sur celle là qui est un triangle amoureux, ce que j'ai tendance à détester ? Dans ce cas ci cela ne m'a pas trop dérangé. Les personnages masculins tels que Ryan et Giver ne sont pas trop caricaturés (bon le côté sportif ressort quand même ). Mais dans l'ensemble l'histoire est mignonne tout en étant prévisible !!!

Si je ne vis la vie que tu rêve pour moi

p484

Quant à la relation avec sa mère elle était plutôt bien dépeinte. Sa mère n'est certes pas un modèle de douceur ou de gentillesse mais l'auteur n'en a pas fait un monstre d'égoïsme non plus !!! Enfin plus à la fin.

En conclusion:

Un livre qui traite du cancer d'une façon originale, préférant dépeindre la façon dont les gens réagissent à l'annonce et les façons qu'ils ont chacun de supporter la nouvelle, plutôt que de nous présenter les différents traitements et ses souffrances. Les personnages ne sont pas caricaturés ce qui les rapprochent de nous. 
Si vous avez aimé, je vous conseille les livres et films que j'ai cité plus haut.

#Amour #Cancer #Roman ados #Maladies #Regard des autres #Triangle Amoureux # Annonce maladie

Commenter cet article

Archives

Articles récents