Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Angélique boxe ✒️✒️✒️✒️de Richard Couaillet

Publié par Plume vive sur 2 Mars 2016, 13:30pm

Catégories : #Contemporain, #Coup de coeur; Liste

Angélique boxe ✒️✒️✒️✒️de Richard Couaillet

Mon avis:

Pour tout dire le résumé ne me tentait pas vraiment et j'avais juste pris ce livre afin de couper la longue série : "L'épouvanteur" de Joseph Delaney.

"Afin de se libérer, Angélique boxe ce sac en cuir fendillé qui s'écarte si peu de son axe et qu'elle voudrait éclater, vider de tout son sable qui amortit et qui étouffe sa colère."

Angélique boxe pendant 111 pages de pures émotions.

Angélique boxe pour ne pas rester dans les cordes de la ville

Angélique boxe pour jouer, pour rigoler ce qui n'est pas au goût de tous.

Angélique boxe pour se remettre sur pied.

Angélique boxe pour se montrer qu'elle peut y arriver.

Angélique boxe pour qu'on la laisse tranquille.

Angélique boxe à la mort de sa mère pour ne pas perdre pied.

Mais le gros à la calculette lui ne boxe pas, ne monte pas, comme elle, seul sur le ring, ne donne pas de coup franc!

Non lui préfère les coups bas, se faire aider alors il formate une vengeance envers cette gamine qui l'a humiliée. Mais il ne va pas s'en mêler,oh non, lui il préfère regarder....

Regarder cette scène de vengeance horrible et extrêmement dure...

Angélique pourra t-elle encore boxer après toutes ces paroles qui blessent, ces obstacles en travers de son chemin, ces coups lancés, cette violence non contenue ?

Angélique boxe et moi j'ai les larmes au bords des yeux et une envie de me battre, comme elle... De boxer la vie

Certes on peut trouver tous ses problèmes exagérés surréalistes (sa mère morte, son père en clinique, le directeur qui la rabaisse, le gros à la calculette).

Oui, on pourrait trouver l'histoire démesurée voir même théâtrale.

Mais pourtant ce livre à réussi à créer une certaine impression de réalité, de justesse que ne possède pas d'autres textes.

J'ai même eu l'impression que les personnages existaient, que l'on nous racontait son histoire , grâce notamment au style d'écriture de l'auteur assez fluide et direct.

Alors oui certains mots, certaines expressions m'ont touché en plein coeur.

Soigner n'est pas seulement guérir

p 89

Pour une raison que je ne peux pas vraiment expliquer, on s'attache à Angélique, qui n'est pas comme tout le monde mais qui ne demande rien d'autre que de la laisser tranquille pour cela elle tente d'être transparente.

Et au fond, on aimerait l'aider.

Certaines des scènes ( par exemple celle du combat) sont ,comme je l'ai déjà dit, assez dures.

D'autres par contre sont empreintes de douceurs.

Par contre, le point noir de cet écrit est la fin que je n'ai pas du tout apprécié.

Ce qui m'a fort déçue. J'ai eu l'impression d'être éjectée de ce livre durant l'épilogue.

Si vous avez aimé, je vous conseille: "Tour B2 mon amour" de Pierre Bottero, un peu plus love.

Commenter cet article

Archives

Articles récents