Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Au delà d'un destin ✒️✒️✒️de Jean Marc Dhainaut

Publié par Plume vive sur 24 Juillet 2016, 14:44pm

Catégories : #Fantastique, #Historique Frisson Policier, #Partenariat

  • 414 pages

  • Edilivre

  • Aucun autre livre lu de cet auteur

Ma première impression :

1ère critique en partenariat avec l'auteur
Lorsque j'ai reçu son livre, j'ai tout de suite été enthousiasmée, que ce soit par le titre " Au delà d'un destin" qui sonne bien à l'oreille (ce n'est pas le plus important certes mais c'est toujours un petit plus ) ou encore le résumé, qui me semblait intéressant.
J'avais un peu peur d'être déçue au vu du sujet traité : les voyages dans le temps, thème  assez récurrent dans les films, plus que dans les romans. Ce n'est pas un sujet évident ni même logique et la plupart des lecteurs ont tendance à préférer des histoires auxquelles ils peuvent s'identifier. De plus combien de romans fantastiques ne m'ont pas dégoûté avec une fin complètement tirée par les cheveux...

L'histoire:
Maxime Delcote, est un modeste ouvrier, qui réside dans un petit village du Nord de la France où il vit avec sa mère et  Sophie sa petite fille de huit ans gravement malade. Alors qu'il s'apprête à vivre une nouvelle journée de travail à l'usine, la vie de Maxime est bouleversée. En effet, un flash survient et le voilà catapulté en plein Moyen Age. Paniqué, il lui faudra vite s'adapter s'il ne veut pas finir brûler vif ou embroché par une épée... Maxime apprendra aussi que sa présence huit siècles plus tard, n'est pas le fruit du hasard....

Le trailer du livre

Mon avis: 
Mon bilan concernant ce roman est assez positif.
Tout débute avec une scène de présentation à la Zola ( mais avec un point de vue omniscient). Très bien (d)écrite, elle nous permet de nous situer dans le contexte et de nous habituer aux personnages. Je regrette cependant l'absence de certains protagonistes qui s'ils sont souvent évoqués, ne sont "presque" jamais présents (ex : Sophie...).

Parlons maintenant de Maxime, le personnage principal sur lequel j'ai beaucoup de choses à raconter. Son défaut principal est sa simplicité. Certaines de ses remarques hors propos sont compréhensibles en début de roman mais deviennent à la longue répétitives (l'utilisation du eh... bref).

 

-Eh bien je crois qu'il sera ravi. D'autant plus qu'il te doit une fière chandelle.
-Une fière chandelle. Que dis tu?
-Euh... Bref,

p 251

D'un autre côté, j'ai beaucoup aimé ses réflexions sur le Moyen Age, entre la réalité et notre perception de cette période ( la saleté, la nourriture...). On distingue une véritable recherche derrière ces informations. Ses réactions sont parfaitement adaptées à la situation, on sent qu'il est paumé, ses connaissances sur l'époque sont comme beaucoup de monde assez basiques. Un tas d'éléments nous permettant de s'identifier à lui. 

Les personnages les plus attachants restent Bertrand ou encore Adeline.

Pour ce qui est de l'intrigue, elle se divise en deux parties :

  1. L'intrigue moyenâgeuse
  2. Et l'intrigue globale, qui est le fil conducteur. 

 

Commençons par l'intrigue moyenâgeuse, riche en émotion ( même si je suis un peu restée sur ma faim, je ne me sentais pas complétement dans la peau de Maxime). Pour ne pas spolier, je ne vais pas épiloguer mais nous y retrouvons un concentré : de sentiments (dont la vengeance), d'actions, et de découvertes. 

Quant à l'intrigue globale, elle se résume en quelques grandes questions : "Pourquoi Maxime est là?", "Et comment y est-il arrivé ?". 
Notre principale source de réponses est un homme qui apparaît et disparaît tout le temps et ça c'est très énervant. J'avais dû mal à y croire et cela me frustrait un peu, car de nombreuses interrogations planaient. La plupart des explications viennent à la toute fin du livre donnant une impression de fouillis, j'aurai aimé que cela soit plus étalé. Pour ce qui est de la résolution de l'histoire en elle même, elle est assez logique et reste plausible. Il y a cependant quelques zones d'ombre qui m'ont laissées assez perplexe. 
Par exemple, où est passé Jean (son esprit précisément) ? Où pourquoi l'homme pouvait le faire voyager dans le temps et pas les autres morts?

Peut on imaginer une suite ?

En conclusion:
Un bon livre fantastique avec une intrigue rondement menée et une fin assez logique, mais qui laisse quelques questions en suspens... Le thème du voyage dans le temps est traité d'une façon originale.

Commenter cet article

Kassyna 24/07/2016 19:10

Une chronique qui donne envie de découvrir cet ouvrage. Merci !

Plume vive 24/07/2016 20:38

N'hésitez pas a me donner ton avis si tu le lis :)

Archives

Articles récents