Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Bleu blanc sang ✒️✒️✒️✒️de Bertrand Puard

Publié par Plume vive sur 30 Mars 2017, 19:50pm

Catégories : #Science Fiction, #Série

Complexité en crescendo

  • Hachette roman

 

Bleu Blanc Sang est un trilogie. Vous vous demandez sans doute pourquoi contrairement à mes habitudes, je n'ai pas fait un commentaire par tome !
 Les raisons sont multiples. Tout d'abord je n'avais ni le temps (excuse merdique), ni l'envie de les chroniquer un par un. De plus, j'ai lu les trois tomes à la suite. Mais ne vous inquiétez pas, vous aurez dans cet unique article autant d'informations que dans trois différents.

5 juin 2018. Tandis que la France enterre à Notre-Dame son président de la République mort tragiquement quelques jours auparavant, un convoi transportant une toile d’une artiste du XVIIIe siècle inconnue, Justine Latour-Maupaz, est pulvérisé au lance-roquettes sur une autoroute du centre de la France. Au même instant, à New York, une œuvre de la même artiste est adjugée pour la somme inouïe de 53 millions de dollars. Pour quelles raisons des forces obscures cherchent-elles à détruire précipitamment, ou à s’approprier soudainement, les travaux de cette peintre ignorée ? À qui profite ce regain d’intérêt ? Eva Brunante, dont le père, seul exégète de la peintre, a disparu, va se lancer dans une enquête aux ramifications politico-financières vertigineuses.
Bienvenue dans la république Bleu Blanc Sang !

Un titre, mais aussi une couverture énigmatique, rien de tels pour me donner envie de commencer cette série. Bon, dans cette première partie, je m'adresse à tous ceux qui n'ont jamais entendu parler de cette trilogie ou qui sont encore indécis quant à sa lecture.
Ce que je vais dire va se résumer en très peu de mot : Lisez ce roman !!!  Malgré cet argument convaincant, vous souhaitez que j'argumente sans doute et vous avez raison.

J'ai été happée dès les premières lignes par cette intrigue politique assez complexe (qui se compliquera ensuite davantage ). Le roman débute fort: par la mort de l'ancien président. Le début in media res, nous implique immédiatement dans l'histoire. Les personnages se succèdent, les actions s'enchainent et nous plongent assez rapidement dans le roman. On apprend à connaître et à découvrir les différentes protagonistes, aux multiples facettes. Bonne ou mauvaise. La nature humaine présentée de manière crue mais réelle. Ce que j'ai aussi apprécie, c'est que l'on tombe pas dans le cliché en particulier les journalistes...De plus, ce livre est riche en rebondissement et en action. Le rythme est soutenue mais reste agréable. Un autre point positif c'est toutes les références à l'art, ce que je regrette c'est qu'il n'y ait pas eu parfois suffisamment de descriptions, ou même une photo pour se représenter les différentes tableaux.

Si au départ j'avais peur que ce roman au scénario assez particulier ne tombe dans l'excès, cela n'a pas été le cas grâce à tous les détails cités au dessus.

2ème tome:

Eva Brunante a promis au patriarche de la riche et puissante famille Tourre de l'aider à retrouver les cinq toiles de Justine Latour-Maupaz encore dispersées à travers le monde et dont on ignore tout. À la clef, ni plus ni moins que la survie de l'empire Tourre. Car une seule œuvre sur les douze de l'artiste est à même de sauver la vie de Clarissa, la petite-fille du patriarche, atteinte d'une maladie orpheline.
Mais chaque seconde compte car en plus de l'état critique de Clarissa, son oncle, qui vient de conquérir l'Elysée, se lance lui-aussi dans la bataille pour priver sa nièce du remède et rafler l'intégralité de l'empire. La quête des tableaux manquants de l'artiste fait entrer Eva dans une saga familiale haletante, traversée d'amours intenses et de haines féroces. Une quête qui poussera Eva à assumer son rôle, se révélant plein de ressources insoupçonnées, et à faire éclater la vérité contre ces hommes de pouvoir n'hésitant pas à salir la République dans le but de servir leur seul intérêt.

Cette deuxième partie d'article est davantage axée pour ceux qui ont déjà lu le premier tome. Même si je doute qu'il ait besoin d'un avis extérieur pour s'encourager à lire le deuxième, je vais quand même énumérer les raisons qui vous obligent à lire ce deuxième tome.

  1. Pour savoir la suite du premier roman
  2. Parce que même si vous n'êtes pas sur de lire le troisième tome, sachez que celui ci possède une fin donc même si vous êtes des flemmards, et malgré que je vous encourage à lire la suite. Ce n'est pas trop grave.
  3. Pour retrouver nos protagonistes (toujours les mêmes à quelques exceptions près dont un que j'aime beaucoup) préférés et aux multiples facettes. Certains s'effacent comme les journalistes. Et le point de vue de ce tome ci, est davantage tourné sur Eva.
  4. De nouveau un rythme trépignant, des actions en rafales, et des retournements de situation en cascade !

Franchement si vous n'êtes toujours pas convaincus, je ne vois pas ce que je peux vous dire de plus !

3ème et dernier tome

Un mois et demi a passé depuis les terribles évènements qui ont clôturé la chasse aux tableaux de Justine Latour-Maupaz et qui ont fait vaciller le pouvoir en place. Retirée dans un manoir à la campagne, Eva Brunante se remet peu à peu de ses traumatismes en retrouvant les joies de la création, et en jurant qu’on ne l’y reprendra plus à jouer les héroïnes de thriller. Pourtant, lors du vernissage de l’exposition-événement consacrée à l’artiste, au Louvre, un jeune homme venu des États-Unis surgit et confie à Eva posséder de quoi bouleverser à nouveau la donne autour de Justine Latour-Maupaz mais surtout autour del’histoire de l’art tout entière.
Dans l’ultime tome de cette trilogie, Eva ira de surprise en surprise et apprendra que tous ces évènements autour de l’artiste n’étaient que les premiers soubresauts d’une rude bataille à venir.

Ce dernier opus, est sans aucun doute, celui que j'ai le moins aimé. Pourquoi ?

La raison principale est la complexité de l'histoire. Je n'ai pas lu ces trois tomes exactement d'une traite, en effet entre celui ci et le deuxième tome, il a du s'espacer une petite semaine. C'est peu par rapport à certains, où il peut parfois s'écouler des mois ou des années... Et pourtant, j'étais de temps en temps, un peu perplexe voir perdue par rapport à certains retournements de situations, qui me semblaient tirés par les cheveux. La qualité était donc moindre dans ce dernier tome...
Comme je le disais, le scénario s'alourdit encore, de nouveaux personnages sont ajoutés. Et l'auteur va parfois trop loin... Perdant ses lecteurs (du moins moi) en route. De plus, moins d'action sont aussi à prévoir dans ce roman.
Quant à la fin, elle est assez "clichée" et manque cruellement de détail.

Pour conclure, je dirais que l'on a ici une très bonne série aux personnages complexes, et très différents les uns des autres, à l'intrigue ciselée (parfois trop lourde), au rythme percutant !
Les amateurs du genre vont d'autant plus l'apprécier pour ses différents points de vues ( dont celui du président). En outre, le "fond" de l'histoire sort des sentiers battus et donne une dimension plus humaine et abordable à l'histoire!

Si vous avez aimé, je vous conseille sans hésiter ( plus casse tête encore) Réseau(x)

Commenter cet article

Angeline 02/04/2017 20:35

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog.merci

Plume vive 03/04/2017 20:24

Merci
s'il n'y a pas de lien ce n'est pas possible malheureusement

Archives

Articles récents