Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Everything Everything ✒️✒️✒️de Nicola Yoon

Publié par Plume vive sur 27 Novembre 2016, 21:28pm

Catégories : #Contemporain, #Love

Innovant

Le plus grand risque dans la vie, c'est de ne pas en prendre

359 pages
Bayard
Aucun autre livre lu de cette auteur

C'est la deuxième fois en très peu de temps. La première étant Songe à la douceur, que je prend un roman qui n'a pas de RESUME ! Très clairement, je déteste cela.

"Everything everything est vraiment TOUT: puissant, charmant, déchirant, et si prenant que je l'ai dévorée d'une traite. L'un des rares romans qui vous élèvent, vous brisent et vous nourrissent en même temps"

Jennifer Niven

Cet avis ne m'avance pas beaucoup, en ce qui concerne l'histoire. Je ne reparlerai pas une énième fois de mon avis en ce qui concerne ces "non-résumé"

Madeline ne peux pas sortir de chez elle. Non, elle n'est pas punie. Non, elle n'est pas enfermée. Non, personne ne la retient prisonnière. Elle est malade, elle souffre du DICS, une maladie qui la prive de défenses immunitaires. De ce fait, elle ne doit sortir de chez elle sous aucun prétexte. Même pour draguer le séduisant nouveau voisin...

Très clairement quand j'ai commencé, je venais tout juste de terminer ma chronique sur Charlie et Charlotte, et j'étais donc heureuse de voir que certains auteurs essayaient des choses nouvelles. Ce n'était toujours pas très joyeux, mais bon, cela n'était pas un problème pour moi. Franchement, j'étais impatiente de voir si ce livre allait réussir à me faire pleurer.
Spoile par moi même: Non, je n'ai pas pleuré !
Là, vous vous dites, bah alors, ce roman, il n'était pas bien?
C'est plus compliqué que ça, déjà je tiens à préciser que j'ai beaucoup aimé les libertés que prenait l'auteur au niveau de la mise en forme et de l'écriture (par rapport aux sms, et à ces différentes rubriques dont les spoiles par Madeline). C'était vraiment un plus très intéressent et qui se situait toujours à des moments adéquates !

Pour ce qui est des personnages, j'ai beaucoup aimé celui de Madeline, que j'ai trouvé étonnante et pleine de caractère. Elle ne se laisse pas abattre, et reste toujours courageuse et pleine de bravoure. J'ai été vraiment impressionnée par sa force mentale.
Pour ce qui est d'Olly, le séduisant jeune homme d'en face, il était bien mais sans plus. Je ne me suis pas particulièrement attachée à lui. Et si j'ai compris l'intérêt de leur histoire d'amour, utilisée comme déclencheur, elle ne m'a pas pour autant troublée. Je suis restée sur ma faim en terme de réparties, d'actions et de "romantisme".
Mais revenons au sujet principal du roman, sa maladie. Lorsqu'elle décide de quitter (attention spoiler) sa maison pour vivre quelques jours ! Je l'ai complétement comprise, j'étais à fond dedans. Cependant, j'ai trouvé que cette partie était beaucoup trop courte et c'est à partir de là que j'ai commencé à deviner la fin. Je sentais que quelque chose n'allait pas, je ne pleurais pas...

Je ne vous dirai pas la fin pour ne pas vous spoiler, mais votre réaction vis à vis d'elle, sera en fonction de votre envie, si vous voulez pleurer à gros sanglots ou au contraire finir sur un happy end. Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir cet agréable roman ;)
Dernière petite précision, j'ai compris tout en désapprouvant sa mère, et j'ai trouvé son geste beau d'une manière, affreux d'une autre.

Et vous, avez vous déjà lu un roman dans lequel un personnage fait un acte effroyable mais dont vous avez cependant compris les motivations?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents