Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Je sais que tu sais ✒️✒️✒️ de Gilles Abier

Publié par Plume vive sur 29 Mai 2016, 20:24pm

Catégories : #Emotions, #Contemporain

# Roman choc # Court livre # Découverte # Pardon # Meurtre
Je sais que tu sais ✒️✒️✒️ de Gilles Abier
  • 79 pages

  • Talents Hauts (Eco)

Surprise

Regardez bien la couverture de ce court roman, plus précisément le jeu d'ombres et de lumière qui est comme un indice... Indice qui ne sera d'ailleurs pas le dernier à tenter de me mener à la vérité... Mais je resterai avec mes visières aux yeux jusque la fin...



Ce n'est pas ma première découverte de cette collection, j'avais déjà lu il y assez longtemps "Hors de moi" de Florence Hinckel, ainsi que plus récemment "La porte de la salle de bain"

J'ai fini ce livre d'une seule traite. Ces bouquins sont comme c'est indiqué sur la couverture "des romans courts et chocs pour les ados qui disent je".



Effectivement la fin est un peu choc, un peu surprenante et en même temps évidante par certains aspects. On se laisse entraîner par ce roman, par cette fille qui a perdu son frère et qui veut revivre, dans cette famille détruite. Et même pourquoi pas pardonner? Grâce à l'aide de certains personnages telle que Mme Ngoun, l'idée paraît envisageable...

Comment dire, ce livre est écrit pour être lu en une seule fois, être comme une onde dans notre esprit tout comme certains romans de la collection Court métrage (oskar éditeur): "De si beau cheveux"

Un peu plus long que ce dernier, il est écrit dans le même style. Je me suis prise à aimer ces courts romans qui en moins de cent pages vous parlent d'un sujet et parfois réussissent même à vous toucher.



C'est le cas de celui ci, Axelle est un personnage tellement humain qu'elle ne peut être que touchante !!! On suit ses pensées, on est avec elle, on comprend ses hésitations, ses réactions sa haine et en même temps cette envie de paix, de ne pas sombrer. On se met à sa place.

L'histoire qu'elle nous raconte est banalement réel. Pas de méchant d'un côté, ni de gentil de l'autre mais juste des gens avec leur faille.

Je ne vais pas vous faire une trop longue critique, qui serait plus longue que le roman. Alors je finirais juste par dire que ce roman montre que rien n'est jamais blanc et que toute personne à ses raisons.

Est ce que je choisis la vie?

p79

Cette toute dernière phrase du livre résonne comme une morale à mes yeux.

Commenter cet article

Bernieshoot 30/05/2016 14:14

une dernière phrase qui donne envie d'en savoir plus

Plume vive 30/05/2016 20:23

Oui en même temps même si ce livre est court, je ne l'ai pas trouvé bâclé ni même inachevé. Il avait la bonne longueur d'après moi.

Archives

Articles récents