Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Là-bas ✒️✒️✒️✒️de Leonardo Patrignani

Publié par Plume vive sur 25 Décembre 2016, 12:10pm

Catégories : #Love, #Science Fiction, #Historique Frisson Policier

Une plume féérique

  • 442 pages
  • Gallimard
  • Autres livres lu de cet auteur:
    Sa trilogie Multiversum

J'avais déjà lu de cet auteur, la très remarquée série Multiversum, qui m'avait particulièrement marquée au niveau du style, et de la complexité de l'histoire. C'est pourquoi, j'ai emprunté ce roman au titre assez énigmatique.

Veronica a perdu sa mère lors d'une fusillade dans une banque. Depuis, elle ne vit plus vraiment, se contentant juste de survivre au jour le jour. Travailler. Manger. Dormir. Jusqu'à ce qu'une étrange expérience, à la limite du surnaturel l'oblige à se réveiller de son quotidien morne.

Ce que j'avais pu trouvé dans la trilogie Multiversum, je l'ai retrouvée dans ce roman. Déjà, ce style d'écriture si fluide, qui nous transporte littéralement. 400 pages que je n'ai pas vu passé.
Cet auteur a vraiment une façon d'écrire très reconnaissable et très belle.

Les souvenirs nous lacèrent au dedans. Ce sont des blessures de l'âme qui continuent de saigner. Mais c'est ce que je désire peut être. Si elles cicatrisaient définitivement, je risquerai d'oublier pour qui et pour quoi j'ai souffert.

Le deuxième point que j'ai retrouvé ici, c'est la complexité de l'histoire. De nombreux lecteurs ont critiqué sa lenteur. Je ne suis pas vraiment d'accord. Je la trouve indispensable pour bien comprendre l'histoire. Peut être que la toute première partie était un peu trop longue, mais je pense qu'elle nous permet ainsi de nous identifier plus encore au personnage de Veronica, que l'on suit tout le temps.
Pour ce qui est de l'intrigue, elle est comme je le disais assez complexe et nécessite de bien suivre toute l'histoire. Le deuil de sa mère est le fil conducteur, mais j'ai eu du mal à saisir sa portée émotionnelle.Nous avons aussi ici une partie plus scientifique et documentaire, que j'ai énormément apprécie surtout lorsque l'auteur nous présente des expériences par exemple celle de Libet. Cela m'a donné envie d'en savoir plus sur le sujet.

Pour ce qui est de la fin elle est trop prévisible d'après moi (histoire d'amour) et a malheureusement un peu basculé dans l'irrationnel, ce qui a gâché mon impression global de ce livre. Par contre l'une des dernières scènes sur la route est à couper le souffle, je ne vous en dit pas plus !

Un roman très intéressent avec un auteur qui on le sent s'est parfaitement documenté sur le sujet. Tout cela porté par une plume d'exception.

Commenter cet article

Bernieshoot 25/12/2016 16:14

je suis tout à fait d'accord, cet auteur a vraiment une plume reconnaissable

Plume vive 25/12/2016 18:35

Parfaitement et je suis impatiente de la retrouver

Archives

Articles récents