Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Le grand roman de ma petite vie ✒️✒️✒️de Susie Morgenstern

Publié par Plume vive sur 1 Septembre 2016, 20:46pm

Catégories : #Contemporain

A lire?
A lire !

Le grand roman de ma petite vie ✒️✒️✒️de Susie Morgenstern
  • 169 pages

  • La Martinière

  • Aucun autre livre lu de cette auteur

L'histoire:

Bonnie Bonnet, 13 ans, enfant de parent divorcés, vit avec sa mère et sa grand mère Omama dans un trois pièces à Paris, une ado comme les autres ou presque, car dans sa vie tout est sujet à question: "Doit elle se laver les cheveux aujourd'hui ou filer au collège?", "Mettre un jean ou une robe?"
Surtout, quand il s'agit de garçon, et un en particulier: le fameux Carl...
Malheureusement ni sa mère, ni sa grand mère ne peux l'aider, car dans la famille Bonnet, les femmes sont nulles en amour ! 
Heureusement Bonnie a de l'imagination
Et ça tombe bien car elle veut devenir écrivain...

Mon avis:

Pour parler de ce roman, il faut parler de son personnage principal Bonnie, car c'est lui qui en fait le charme. C'est d'ailleurs à travers ses réflexions, ses questionnements que l'on rentre dans sa vie. C'est avec son "je", qui nous englobe, que nous découvrons son histoire, comme une sorte de journal intime de ses pensées en points d'interrogations...
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer?
Bonnie est vraiment l'illustration parfaite de cette citation car elle parvient à faire de chaque minuscule action un problème insurmontable pour le plus grand plaisir de ses lecteurs qui se sentent vraiment impliqués et s'y retrouvent ! 
On peut aussi remarquer que chaque titre de chapitre est une proposition de choix ! J'ai trouvé cela assez amusant et original, et j'irai même plus loin en disant que cela donnait un charme au roman (tout comme l'auteur de "Tara Duncan" avait su le faire au début de sa série).
Mais voilà, ce livre ce n'est pas seulement des titres des chapitres, c'est surtout une intrigue, et ici on est servi. Si au départ, elle semble assez simpliste (Bonnie a gagné une place pour un concours d'écriture, place qui inclut gîte et couvert dans un château somptueux, avec comme cerise sur le gâteau Carl qui vient aussi), elle est rapidement semée de péripéties ( par contre, celle du tandem m'a un peu dérangé !!! Je l'ai trouvé complètement tiré par les cheveux. Vu la description de la mère de Carl, cela semble incroyable qu'ils partent ensemble faire du vélo pensant 5 heure en pleine cambrousse, sans qu'elle soit au courant).
Mais, bref en ce qui concerne le moment que j'attendais en lisant ce roman, celui de la découverte du sujet du concours, j'ai été scotchée pour deux raisons. 
Je commence par la bonne ou la mauvaise ? 
La mauvaise? La bonne?
Commençons par la mauvaise, la première pensée qu'à Bonnie après la lecture de cette terrible interrogations qui est "Si vous n'aviez plus qu'un jour à vivre qu'en feriez vous?"  est
 
 
 

Ma première pensée en regardant Carl est que je le violerais pour savoir enfin ce qu'est de faire l'amour

p 115

Et j'ai trouvé cette remarque déplacée et crue surtout pour un roman jeunesse, je ne suis pas la seule d'ailleurs à l'avoir remarqué !!! Même si cependant contrairement à d'autres, j'ai su continuer ma lecture sans que cette phrase n'en affecte profondément la saveur. C'est quand même une maladresse de l'auteur que je souhaitais souligner.

Pour ce qui de la bonne, c'est la réponse, enfin le texte qu'a écrit Bonnie pour le concours que nous ne découvrons plus tard, lorsque celle ci le lit à sa mère ( page 136). Une vrai pépite qui peut mettre les larmes aux yeux des plus sensibles.

Bien sûre dans la vie de Bonnie il y a d'autres personnages et j'ai aussi des choses à dire sur eux. Enfin pour Carl, pas grand chose justement, je l'ai trouvé complètement inintéressant, ce mec ne sert à rien, c'est juste l'idée de lui plus qu'autre chose qui est présent dans ce roman. Ce n'est qu'un personnage en papier... 
Ce qui n'est pas le cas par exemple de sa grand mère fan de proverbes qui, elle est tout son contraire, présente, elle a une histoire poignante que je vous laisse découvrir. 
La famille et ses relations est un sujet très présent dans ce roman, s'il a tendance a basculé rapidemment dans les clichés (père absent, grand mère lointaine mais riche) ou bien dans l'exagération, il traite le sujet d'une jolie optimiste, ce qui n'est pas plus mal.

En conclusion:

Ce livre est un vent de fraîcheur, idéal pour l'été (ma présentation est donc un peu tard) grâce à son format original, à son personnage principal haut en couleur, et à l'écriture légère...
Je le conseille à tous ceux qui souhaitent une lecture facile et agréable.
Je vous conseille: "le jour où je suis devenu mytho"

Commenter cet article

Archives

Articles récents