Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Le roi des fauves ✒️✒️✒️ d' Aurélie Wellenstein

Publié par Plume vive sur 4 Juin 2016, 13:50pm

Catégories : #Fantastique

Le roi des fauves ✒️✒️✒️ d' Aurélie Wellenstein
  • 280 pages

  • Scrineo

  • Aucun autre livre lu de cet auteur

Une suite ????!!!!!

Ma première impression:

C'est la couverture assez spéciale qui m'a fait commencer ce livre. Je tire mon chapeau (que je n'ai pas) à la personne qui la dessinait car elle est vraiment très belle. Encore plus quand on découvre les subtilités en rapport avec l'histoire.

L'histoire

Après un braconnage qui a mal tourné, Ivar et ses amis Kaya et Oswald sont injustement condamnés à un sort pire que la mort... On leur inocule un parasite qui les transformera avant sept jours en berserkirs, ces hommes-bêtes destinés à tuer et à être tués. Enfermés dans un royaume en ruine, ils ne leur restent que 7 jours d'humanité.
Débute alors une course contre la montre avec comme seul espoir: le mystérieux rois des fauves.

Mon avis:

Ce livre est assez court par rapport à l'univers crée par l'auteur ou même aux possibilités...
À vrai dire dès que je l'ai terminé, j'ai recherché sur internet mais rien n'est indiqué malheureusement concernant une éventuelle suite.

Dans ce roman, qui appartient au registre du fantastique/fantaisy, nous retrouvons des personnages au personnalité assez simple : Ivar le héros, le personnage principal, Kaya la jolie fille au tempérament rebelle et Oswald, le gringalet un peu froussard. On reste tout le temps dans les pensés d'Ivar qui sans être un personnage désagréable n'est pas particulièrement intéressant...

La particularité du roman réside plus dans le contexte et le cadre.
Déjà reprendre le très célèbre mythe des berserkirs, ce n'est pas rien, je n'avais jamais encore lu de livre qui le traitait de cette façon. Par si vous avez aimé ce thème, je vous conseille "Animale" 

L'interprétation du mythe qui se déroule dans un monde différent du nôtre mais avec des similitudes avec notre Moyen Age ( comme souvent dans ce registre). Magiciens et berserkirs en moins.

On suit avec intérêt la quête de nos trois héros. Si, au départ, elle se déroule assez lentement. Tout s'accélère au fur et à mesure des morts et des abandons, j'avoue que je me demandais quel allait être le choix de l'auteur concernant Kaya et Oswald. Mais quand j'ai vu ce qu'il arrivait au gringalet, j'ai immédiatement compris ce qui allait arriver à la fille.

C'est dingue mais j'ai l'impression que quand un auteur commence comme cela. Alors il se sent obligé de continuer dans sa lancée. D'un autre côté, cela donne un livre pas nieunieu. Cela m'a d'ailleurs fait penser à " l'Arche des derniers jours " d'Eric Simard, qui a la palme des livres qui tuent tous leurs personnages principaux.

Pour ce qui est de la fin je l'ai trouvé un peu rapide et bâclée.

Dommage qu'il n'y a pas de second tome, je suis sûre qu'il y a matière à écrire plus !!!!

Enfin concernant la partie " morale" quand il essaye de refouler leur parasite en eux. J'ai trouvé cela intéressant la façon dont avait chaque personnage de réagir comme la petite Hilde. Qui montre qu'il n'y a pas un chemin celui de conserver à tout prix son humanité mais plusieurs qui conviennent plus ou moins à chaque personne.

Dernière petite précision, l'auteur a su rendre l'atmosphère de ce roman assez noire et angoissante, ce qui est un bon point.

En conclusion

Un livre qui revisite le mythe des bersekirs dans un univers proche de notre Moyen Age où cependant hommes-bêtes et magiciens circulent librement. Des personnages un peu simples mais qui restent convaincants. 
Avec une fin qui donne matière à faire une suite (même si rien de tel n'est prévue)

# Fantastique/Fantaisy #Mythe #Beserkirs # Atmosphère angoissante
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents