Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Le tueur à la cravate ✒️✒️✒️de Marie Aude Murail

Publié par Plume vive sur 22 Juin 2016, 10:44am

Catégories : #Historique Frisson Policier

Quelques petites incohérances
Le tueur à la cravate ✒️✒️✒️de Marie Aude Murail
  • 287 pages + 69 pages de journal de bord

  • L'école des loisirs

Ma première impression:

"Le tueur à la cravate", titre égnimatique qui fait immédiatement supposer au lecteur, une intrigue policière, ce qui est assez rare je trouve dans les romans pour adolescents. 
Si comme moi, vous vous demandez à quoi ressemble cette fichue cravate, il vous suffit de regarder la couverture... Personnelllement je ne l'imaginais pas comme ça... Les policiers ne font généralement pas partie de mes livres préférés, pourtant je les apprécie s'ils sont bien menés et savent me surprendre. ​Dans cette catégorie, je vous conseillerai donc sans aucune hésitation "Le cueilleur de fraises" de Monika Feth.

L'histoire:

En quelques clics et en empruntant l'identité de son père, Ruth Cassel, 14 ans, s'est inscrit sur le site perdu-de-vue.com afin d'y déposer une vieille photo de classe en noir et blanc trouvée dans les affaires de son père. La manip n'a qu'un seul but : l'aider à différencier les deux blondes aux yeux noisette sur la photo, Marie-Eve et Eve-Marie, respectivement la mère de Ruth et sa soeur jumelle, décédées à vingt ans d'intervalle. Très vite, comme s'ils avaient attendu ce signal, des anciens de la terminale C3 se manifestent. L'ex-beau gosse de la classe, une prof de philo à la retraite, une copine des jumelles et, en prime, un grand-père dont Ruth ne soupçonnait pas l'existence. Tout aurait s'arrêter-là... Mais la photo de classe a réveillé des cadavres (c'est le cas de le dire). Les e-mails évoquent un meurtre commis l'année de la terminale, celui d'Eve-Marie. Ils parlent d'un étrangleur récidiviste, le Tueur à la cravate. Bien plus effrayant, ils mettent en cause l'une des personnes que Ruth aime le plus au monde, son propre père, Martin Cassel... 

Mon avis: 

Ce livre est un roman policier, ni plus ni moins. Nous ne retrouvons à l'intérieur que des éléments qui tendent vers la résolution de cette terrible intrigue: 
Qui a tué les jumelles? Et qui a assassiné cette pauvre Alice? 

Ce roman est raconté grâce à des angles différents, d'abord Ruth qui nous permet de faire le lien entre le passé et le présent. C'est un personnage assez intéressant qui comme tous les enfants de son âge a une imagination trop débordante. Elle est aidée dans sa quête de vérité par Déborah, son amie qui n'a pas froid aux yeux et qui se mêle de tout. 
J'étais un peu triste pour Ruth qui passe toujours en deuxième tout ça parce qu'elle ne ressemble pas à sa mère. On voit immédiatement qui est la chouchoute entre elle et sa soeur !!
D'un autre côté, nous avons Alice et tous les membres de son association qui ont chacun leur propre version de l'histoire, qu'ils s'empressent de faire partager. Une pensée émue pour Alice, un personnage pas très intelligent et qui en a marre de passer en second plan.
Nous avons aussi plus tard dans l'histoire, le point vue de l'inspectrice Kim qui a un sacré franc parler et qui d'après moi, aurait plutôt dû travailler dans les séries policières plutôt que d'être commissaire. Car l'idée d'un serial killer, la faisait saliver. Je l'ai trouvé assez amusante dans sa façon d'être. Enfin, nous avons celui de M. Cassel qui ne semble pas disposé à nous fournir beaucoup d'informations le concernant...

Au fur et à mesure des pages, nous découvrons de nouveaux éléments, car si dans la première partie tout semble indiquer ce charmant et distingué M. Cassel comme meurtrier, rapidement dans la deuxième moitié tout l'innocente. 
J'aurais tendance à dire que ce roman était malheureusement un peu trop prévisible... La fin m'a déçu à vrai dire, elle part en "live"... C'est qui ce mec qui accepte pour une personne qu'il ne connaît pas de veiller sur ses filles ????? 

Pour finir nous retrouvons dans le roman quelques incohérences par forcémment très importantes mais qui sont là tout de même, comme avec la cravate retrouvée. Franchement, je pense que lors d'un meurtre, la police fouille TOUT, surtout les affaires de la victime!

Pour ce qui est du journal de bord de l'auteur à la fin, je ne l'ai pas lu car il ne m'intéressait pas. Sûrement parce que je n'ai pas suffisamment apprécié ce roman pour vouloir en savoir plus sur la façon dont il a été écrit. Cependant je trouve que c'est une bonne idée...

En conclusion:

Un bon roman qui expérimente de nombreuses choses et nous parle ainsi tout du long de la justice, de ses erreurs... Une histoire qui se tient à peu près jusque la fin qui part en "live". Des personnages plutôt convaincants, mais parfois des détails qui décrédibilise l'histoire.

Commenter cet article

Archives

Articles récents