Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Maman, j'ai peur ✒️✒️✒️de Jean Paul Nozière

Publié par Plume vive sur 27 Octobre 2016, 17:59pm

Catégories : #Contemporain

A moitié intéressent

L'histoire:

Grégoire ne sait pas que l'on peut tomber amoureux instantanément, et surtout d'une fille qui est entrain de vous cambrioler... Évidemment Grégoire tente de la retenir, mais la jeune fille disparait sans demander son reste. Aidé par sa sœur, son voisin un ancien gendarme, et un de ses amis, il est prêt à tout pour la retrouver.
En parallèle de cette enquête, "le livre de ma vie", retrace l'histoire d'une jeune fille de l'Est, qui nous raconte à travers son journal, sa vie et son destin...

Mon avis:

Ce livre oscille entre deux points de vues, deux personnages aux destins complétement différents. Nous suivons en parallèle Grégoire, l'amoureux transi d'une cambrioleuse, et Téréza, une jeune fille de l'est, coincée dans un trafic d'humain.
Si la partie avec Grégoire est souvent niaise, et peu intéressante je trouve qu'elle a quand même un avantage, celui de nous permettre d'adoucir l'histoire avec Téréza.
 

En effet, celle ci est vraiment très dur! Ce qu'elle nous raconte n'est pas évident à admettre même en sachant que l'auteur s'est inspiré d'un fait divers survenu dans le sud de la France.
Comme je le disais, la partie avec Grégoire est fort exagérée, j'avais du mal à croire à son coup de foudre et à toutes ses tentatives désespérées, ni même à toutes ces personnes qui l'aide !!! Cela me paraissait un peu trop gros. 
J'avais vraiment du mal à accrocher, et si j'ai continué, c'est seulement pour l'autre partie.
En effet, celle là me donnait des frissons. J'étais tour à tour inquiète, curieuse, choquée, bouleversée, par ce qu'elle écrivait. Si au début, c'était surtout la curiosité qui prédominait, j'ai rapidement compris que ce roman ne pouvait pas bien finir  et j'ai commencé à être bouleversée!!!
Ce qu'elle nous raconte est prenant et semble incroyable à notre époque.
Les retournements de situations sont légions, et on a toujours l'impression que son bonheur est à portée de main....

Ce qui est malheureusement faux, on frémi pour elle, jusqu'à cet instant où on comprend...
Une dernière petite chose, au départ et je ne suis pas la seule à l'avoir pensé, j'ai crû qu'Anca était Téréza, qu'elle faisait semblant de ne pas parler bien français. Mais non c'est bien deux personnages complétement différents !!!

En conclusion:
Je vous conseille seulement ce roman pour la partie avec Téréza, dommage que les deux parties soient imbriquées l'une dans l'autre sinon je vous aurai conseillé de n'en lire qu'une seule  !

Si vous avez aimé, je vous conseille ( encore plus dur) 13 ans 1000 roupies

Et vous y a t'il un roman dont vous avez largement préféré le point de vue d'un personnage par rapport à l'autre?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents