Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Quand les enfants Finaly devinrent une affaire d'état ✒️ Il était un jour de Yael Hassan

Publié par Plume vive sur 21 Janvier 2016, 21:48pm

Catégories : #Historique Frisson Policier

Quand les enfants Finaly devinrent une affaire d'état ✒️ Il était un jour de Yael Hassan

Un documentaire bien ennuyant

L'histoire:

L'affaire Finaly est l'histoire rocambolesque de deux orphelins juifs dont le sort, dans l'immédiate après-guerre, va donner lieu à une véritable affaire d'Etat. A la fin de la guerre, la tante des Enfants Finaly veut récupérer ses neveux orphelins confiés quelques années auparavant à la directrice de la Crèche Municipale de Grenoble. C'est là que l'affaire commence, car mademoiselle Brun décide de faire baptiser les deux petits garçons et refuse de les rendre. S'ensuit une très longue cavale pour les deux enfants, de couvent en couvent, de monastère en monastère, en France, en Suisse, en Espagne. Ils seront cachés, ballotés, déguisés, enfermés, isolés et ce pendant huit longues années au terme desquelles ils retrouveront leur famille maternelle installée en Israël.

Mon avis:

Après avoir lu "Quand le pachen lama fut kidnappé"un livre historique de la collection: il était un jour. Je suis retombée sur un roman de cette même collection et j'ai donc décidé de le prendre, afin de découvrir une nouvelle anecdote historique. Celle ci s'est passé en France dans les années de l'après guerre. Le contexte déjà me semblait très prometteur.

Mais j'ai vite déchanté, ce livre est plus un documentaire qu'un roman. Les fais sont expliqués de but en blanc comme on les lirait dans un journal. Créant les chapitres comme des points de questionnements d'une enquête.

Pourquoi tant vouloir garder les enfants?
Le jour J
On nous a trompé!
Un héritage sacré

Ca aurait pu être une bonne idée mais ce livre manque singulièrement d'émotions, il est vide à cause de l'écriture impersonnel au pronom impersonnel, prenant le partie de nous raconter des faits et non le ressenti des personnages. Plus comme un article Wikipédia que comme un livre.

Outre le côté abrupte de ce livre, qui rend la compréhension assez compliqué et fatigante. On s'y perd dans le nombre impressionnants de tantes, de tontons, de prêtres et de soeurs...

Ce livre est argumenté de lettres, de citations et même en bonus une interview avec l'un des enfants Finaly (Robert).

J'avais déjà lu, la plume de l'écrivain dans d'autres livres qui ne m'avait pas marqué particulièrement.

Par contre j'aime toujours autant les couvertures de cette collection.

En gros plus un documentaire qu'un livre.

Si vous avez aimé je vous conseille: Quand le pachen lama fut kidnappé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents