Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Tu ne sais rien de l'amour de Mikael Ollivier

Publié par Plume vive sur 24 Novembre 2016, 21:34pm

Catégories : #Love, #Contemporain

On a tous besoin de rêve pas forcément de les réaliser

p 84

L'amour au sens large

235 pages
Edition Thierry Magnier
Mes autres lectures de cet auteur:
Star Crossed lovers
Plus jamais sans elle

Les titres avec le mot "amour" cela marche toujours bien, même sur moi. Mais finalement si on parle bien d'amour dans ce roman, c'est au sens plus général, pas juste une "simple" histoire d'amour.

Nicolas connaît Malina depuis toujours. Il y a plein d'albums remplis de photos d'eux ensemble sur l'étagère. "En amoureux". Elle est belle et ses amis la lui envient. Quant à sa mère, elle ne cesse de répéter qu'ils formeraient un joli couple. Habitués à cette idée puis l'enfance, ils y pensent à peine et tout naturellement se comportent comme un couple. Sauf que Nicolas se pose des questions: Amour rime t'il avec toujours ? Peut on aimer plusieurs personnes à la fois... Et surtout il se demande si l'obstination de sa mère ne cacherait pas quelque chose ? Du genre qu'il ne vaudrait mieux pas déterrer.

Déjà, je tiens à préciser quelques petites chose avant de vous parler de l'histoire. En effet, tout comme avec La nebuleuse d'Alma, nous avons ici un magnifique spoile dans le résumé ! Quel est donc l'utilité de cette phrase : Et surtout il se demande si l'obstination de sa mère ne cacherait pas quelque chose ?. Car à part gâcher le suspense, je ne vois vraiment pas son intérêt !
Deuxième point, un petit détail, qui m'a néanmoins perturbé, cette photo de couverture. En effet, les deux adolescents sur la photo ne ressemblent en rien, aux personnages décrits par l'auteur. Le plus flagrant avec Malina, qui est censée être, métisse. Pour Nicolas, j'avoue que c'est beaucoup plus subjectif, car c'est un avis strictement personnel mais je ne le voyais absolument pas comme cela !

Passons, maintenant au coeur du roman écrit au point de vue interne, ce qui nous permet de nous identifier au personnage de Nicolas. On s'attache à lui, et on le comprend, intiment. On comprend ses doutes, ses envies, ses interrogations. C'est un personnage très complexe, dont la psychologie est extrêmement détaillée.
Ce qui contraste complétement avec les autres protagonistes, je n'arrive pas à comprendre  ce choix de l'auteur. Je comprend que l'on soit dans ses souvenirs, mais delà à ne donner aucun détail sur les pensées de Malina, dont j'aurais pourtant imaginé qu'elle était un personnage important ! Je comprend difficilement le choix de l'auteur !

Pour ce qui est des deux autres personnages présents dans ce roman, le père et la mère. Je es ai trouvés froids, impassibles, et j'avais du mal à m'attacher à eux. La aussi le manque de détails, de sentiments a contribué à créer une sorte de barrière entre eux et moi.

Je pensais que l'intrigue de ce roman allait tourner autour du couple de Malina ET Nicolas, j'en étais intimement persuadée au vue du résumé. Mais alors, je me suis complétement trompé. Même si ce sujet est présent, il n'est en aucun cas, le sujet principal.
Comme je le disais, en guise d'introduction, c'est l'amour au sens large, même si on reste plus axée sur les relations de couple. Notre narrateur s'interroge aussi sur l'amour père fils, mère fils... ais revenons, à notre sujet, l'amour, de nombreux côtés de ce sentiment sont mis en avant. L'auteur d=ne tente pas de nous présenter une vérité, mais bien une réalité plus complexe qu'elle n'en a m'air. Et même si je ne suis pas toujours convainvue comme NIcolas, sur certains thèmes, n'epêche que cela m'a fait réfléchir. Ce roman fait ainsi descendre l'amour de son piédestral par certains côtés, tout en nous présentant une réalité pas si moche .

L'amour n'est pas un titre de propriété

p 167

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents