Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


De capes et de mots ✒️✒️✒️✒️ de Flore Vesco

Publié par Plume vive sur 5 Décembre 2015, 10:50am

Catégories : #Historique Frisson Policier

Mon premier est le premier
Mon deuxième est le troisième
Multipliez par trois mon deuxième, ajoutez lui mon premier et vous obtiendrez mon troisième
Le tout est mon nom, mais je n'ai pas le droit de vous le dire

p 164

De capes et de mots  ✒️✒️✒️✒️ de Flore Vesco
Je n'ai pas trouvé de capes, par contre j'ai trouvé des mots pour me faire rire

L'histoire:

Serine, en dépit de la volonté de sa mère, refuse de se marier. Mais pour sortir ses frères de la pauvreté, elle doit agir. Sa décision est prise : elle sera demoiselle de compagnie ! La tâche s’annonce difficile : la reine est capricieuse, antipathique, et renvoie ses demoiselles aussi souvent qu’elle change de perruque. Mais Serine ne manque pas d’audace et, tour à tour, par maladresse ou génie, se fait une place. Elle découvre alors la face cachée de la cour : les manigances, l’hypocrisie et les intrigues... et tente de déjouer un complot

Mon avis:

Dans ce livre, j'ai tenté de faire bonne mesure comme tous les courtisans tout en étant bien amusé, par les blagues de ce bouffon dans la cour d'un roi. Une cour qui ressemble fortement à Versailles sans l'être vraiment. Ce livre m'a un peu fait penser à Alice aux pays des merveilles par son côté un peu merveilleux : pour l'esperlune par exemple.

La pemière partie ressemble un peu "Les colombes du roi soleil" de Anne Marie Desplat Duc

On suit Serine, une jeune fille assez particulière qui suite à la mort de son père décide de partir au palais en quête de travail. Elle se retrouve "grâce à sa grande langue" auprès de la reine (qui semble ne pas avoir de nom d'ailleurs tout comme le roi et le secrétaire).

Mais au palais, il existe de nombreuses machinations et convenances qu'elle ne respecte pas toujours... Heureusement il existe des personnes différentes comme Léon, l'apprenti bourreau...

La partie la plus intéressante de ce tome est la deuxième à partir du moment où Serine se retrouve bouffon du roi.

J'ai pas mal rigolé à certains moments car l'écriture est légère et j'ai beaucoup aimé les charades.

Les notes en bas de pages sont pour moi superflues...

Commenter cet article

Archives

Articles récents