Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Dylan Dubois ✒️✒️✒️ de Martine Pouchain

Publié par Plume vive sur 21 Juin 2016, 17:05pm

Catégories : #Contemporain, #Love

Un personnage principal haut en couleur
Dylan Dubois ✒️✒️✒️ de Martine Pouchain
  • 299 pages

  • Edition Sarbacane

Ma première impression:

J'avais déjà lu "Zelda la rouge" de cette écrivaine, un roman que j'avais particulièrement apprécié pour la morale. Cette fois ci, je n'en attendais pas autant de celui ci. Cependant plusieurs choses m'ont attiré, en particulier la couverture assez mystérieuse. J'aime ces images "de dos" derrière lesquels on peut mettre n'importe quel visage. De plus, la collection Exprim de la maison d'édition Sarbacane ne m'a pour l'instant jamais déçue. Si vous avez d'ailleurs aimé, ce livre je vous conseille:  "Dans le désordre" 

 

L'histoire:

Après un an passé dans un foyer, Dylan peut enfin rentrer chez lui... où une surprise l'attend, son père a remplacé sa mère, partie il y a trois ans, par Cynthia. 
A priori, Dylan n'a rien contre sa séduisant belle mère, qui a su redonner le sourire à son père, qui ne boit presque plus. Mais quand celle ci met son chien Rutsy dehors "parce qu'elle ne supporte pas l'odeur", tout part de travers. De plus, Dylan ne comprend pas pourquoi son père mute caniche quand elle le siffle. Mais  quand il découvre que Cynthia n'est pas juste une belle mère désagréable, ni même une simple marâtre mais bien une machine à détruire les gens, il n'a plus qu'une seule envie: fuir loin, très loin... 

Mon avis:

 

J'aurais du mal à définir ce roman. Pour tout dire, on suit Dylan, un garçon tendre,solitaire , et mature qui n'a qu'une seule aspiration, trouver un foyer et se faire aimer. C'est un personnage extrêmement attachant. Au tout début, on est ému par ses tentatives pour se faire accepter par sa nouvelle famille et s'il réussit avec Pedro, ce n'est pas le cas avec Cynthia, il comprend rapidement qu'il y a quelque chose qui ne vas pas.

On le suit aussi quand il rapporte les incidents entre son père et sa belle mère, car il est le seul à percer son masque à jour... Il devine ainsi ses intentions et fait tout pour éviter de tomber dans son filet...

Cynthia, la belle mère est un personnage en tout point désagréable, calculatrice, égoïste, fainéante, elle ne s'occupe pas de son fils et joue avec les sentiments de beaucoup de monde.

Dans cette première partie on peut y voir une sorte de jeux où Dylan serait la souris....Certes il n'y a pas que des mauvais côtés dans ce foyer et c'est pour cela que Dylan, va avoir du mal à partir car il s'est attaché à Pedro et ne veux pas quitter son père.

Jusqu'à "l'événement", environ à la moitié du roman, où l'on bascule dans une deuxième partie, dans la quête d'identité de Dylan, dans laquelle interviendra de nombreux protagonistes très différents les uns les autres. Cette partie là est je trouve très positive car la plupart des gens sont charitables et humains avec lui. Avec comme apogée, la rencontre avec Gus, qui est un personnage très complexe et que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir.

Pour la fin du roman, je l'ai trouvé très réaliste et en même temps, elle m'a fait mal au coeur car on se sent vraiment à la place de Dylan...

Pour ce qui est de l'histoire avec Tobie, j'ai vraiment aimé leurs conversations par contre j'ai trouvé dommage que l'on ne puisse pas rester dans une simple histoire d'amitié, ce que j'aurais préféré. Pourquoi forcément rajouter une histoire d'amour?

"- Quant aux riches, mais alors, les vraiment riches, tu vois?
A la minute où ils ont envie de quelque chose, ils peuvent l'avoir, alors ils doivent se fouiller tout le temps pour trouver de quoi faire pétiller leur vie"

p 65

Dernier petit point, j'ai trouvé l'écriture de ce bouquin vraiment poétique. J'ai aussi beaucoup aimé les petites citations qui parsèment ce roman.

Par contre la play list du roman n'a pas su me plaire

"Parle si tu as des mots plus forts que le silence ou garde le silence

Euripide

En conclusion:

J'ai vraiment apprécié ce roman, plus que ce que à quoi je m'attendais. Tout le roman tourne autour de Dylan et cela ne m'a pas dérangé car il est vraiment attachant et au fil des rencontres, on le voit qui grandit, qui change. Sa décision finale est assez émouvante car on se met vraiment sa place.

http://carnet-de-bord-litteraire.over-blog.com/2016/05/le-ciel-est-la-limite-de-anne-lanoe.html# Roman pour ado #Quête de vérité #Belle mère tyrannique

Commenter cet article

Archives

Articles récents