Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de bord littéraire

Carnet de bord littéraire


Mission 1: L'éminence bleu William Clarck de Guillaume Benech

Publié par Plume vive sur 3 Janvier 2017, 20:44pm

Catégories : #Indifférent, #Historique Frisson Policier

Attention gros spoilers

Vous êtes avertis (ne lisez pas le paragraphe raturé et tout ira bien)

  • 297 pages
  • Michel Lafon
  • Aucun autre livre lu de cet auteur

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon ainsi que le site Livraddict pour l'envoi de ce roman. La couverture ainsi que le résumé me semblait tentant, un peu dans la même veine que CHERUB, une série que j'apprécie beaucoup et que je vous conseille :)

Ici, nous suivons William Clarck, 15 ans, hackeur. Il finit un jour malheureusement au poste de police, après essayé de récupérer le téléphone de sa meilleur amie dans le bureau du proviseur. Il pense alors que sa vie va devenir un enfer, et n'imagine pas à quel point il a raison. En effet, de retour chez lui il découvre avec horreur que sa mère a été assassinée, et son père lui révèle alors une vérité incroyable c'est un agent du FBI.

Bien entendu comme n'importe quel garçon de son âge, au lieu de tranquillement se planquer chez les sœurs où il a été placé, et de pleurer la perte de sa mère à grand sanglot, il décide de partir à la recherche de son meurtrier. Il en profite alors pour subtiliser quelques armes planquées mais très facile d'accès, et de demander de l'aide à sa meilleure amie. Rappelons le, ils sont au lycée. Celle ci ni une ni deux, suite à son coup de téléphone, fugue littéralement de chez elle pour le suivre dans sa quête. A t'elle pensé à emmener un passeport ? De la bouffe ? De la nourriture ? Et même des vêtements ?
Il faut croire que ces menus détails n'arrêtent pas nos héros.

STOP ! C'est quoi ça ! (j'avais prévenu j'allais spoiler). Nan mais allô quoi ( j'étais obligée)! Désolé, mais le manque de réalisme très peu pour moi ! Je suis peut-être un peu dure avec ce jeune auteur mais là je n'y croyais pas. Tout était tellement gros, tellement facile. Notre héros est censé, je cite, être "un apprenti hackeur", expliquez moi comment il a fait pour pirater les services secrets britanniques ?
Très clairement, vous l'avez compris, le scénario n'est pas du tout crédible, or personnellement j'ai besoin d'une intrigue qui se tient pour pouvoir rentrer dans un roman.
Idem, je n'ai pas réussi à m'identifier aux protagonistes beaucoup trop stéréotypés et prévisibles, ils ne sont franchement pas assez travaillés. William me tapait sur les nerfs  c'est quoi ce manque de sentiments ! Sa mère vient de mourir quand même et le gars il ne pense quasiment jamais à elle, quant à Zoé c'était un personnage féminin "à sauver". Grr...
En dehors de cela le rythme de ce livre était très bon, et l'auteur savait enchaîner action sur action. Pareil pour le style d'écriture très agréable à lire, beaucoup de vocabulaire utilisé par notre jeune écrivain. Un autre point positif, ce sont les descriptions des lieux, elles sont très plaisantes à lire ! On s'imagine très bien se balader dans ces rues de Londres.

Je suis donc assez déçue, car j'ai vraiment trouver un manque de réalisme et même parfois d'originalité dans ce roman, assez criant. Au final c'est un peu étonnant car souvent les jeunes auteurs font preuve de beaucoup d'originalité, d'idées, mais ont parfois un problème au niveau du style ou du rythme. Ici c'est l'inverse.

Je ne pense pas lire le prochain tome de cette série à moins que les critiques ne soient excessivement bonnes et qu'elles louent son originalité et ses retournements de situations.

Commenter cet article

Archives

Articles récents